Le triage

Avec le triage, produisez vos semences fermières et réalisez 30% d’économie !Image2

 

La maîtrise de vos coûts est une préoccupation quotidienne. En particulier quand le cours des céréales est bas. Il existe un moyen simple de réaliser des économies significatives sur vos semences : les produire vous-même grâce au triage !

200 000 agriculteurs le font aujourd’hui en France, pourquoi pas vous ?

Nous vous accompagnons et vous conseillons sur l’ensemble du procédé, quelque soit le volume de grains à trier :

  1. Rendez-vous à la ferme : juste avant les semis, nous amenons nos machines de dernière génération jusqu’à votre exploitation. En plus de faire des économies, vous gagnez aussi du temps ! Les 20 ans d’expérience de nos trieurs-préparateurs assurent une rapidité de chantier : du triage des grains au traitement des semences, comptez 1 heure pour 8 quintaux.
  2. Le nettoyage des grains : les grains réservés à la production de vos semences sont vidés dans la machine. Le trieur rotatif-calibreur, adapté à votre variété, sépare le bon grain des impuretés, mauvaises herbes et autres graines. L’efficacité du triage est renforcée grâce à un système d’aspiration puissant.
  3.  Le réglage par lot : colza, blé, avoine, orge, poix et féveroles : tous ces grains sont adaptés aux semences fermières. Nos machines peuvent trier plusieurs variétés, quelques réglages suffisent.
  1. Le traitement des semences : selon les maladies ou les insectes nuisibles contre lesquels protéger vos cultures, nos trieurs-préparateurs certifiés vous conseillent sur les traitements homologués adaptés. Les semences ainsi protégées après le triage pourront commencer leur croissance tranquillement.

En seulement quelques heures, vous disposez donc de semences de ferme :

  • Prêtes à l’emploi,
  • Performantes et de qualité,
  • Adaptées aux particularités de vos terres,
  • Traitées au plus juste, selon des besoins précis.

Vous souhaitez en savoir plus ou organiser votre prochain chantier de triage ?

Contactez-nous au : 03 25 21 55 77

 

Séverine, agricultrice à Saint-Hilaire-Sous-Romilly dans l’Aube (10) :

« Je cultive du blé tendre, et après la bonne récolte de 2015, je me suis décidée à produire de la semence de ferme. J’ai discuté avec Euphorbe parce que j’avais des doutes. Pour tout vous dire je pensais que les graines récoltées étaient stériles et qu’elles ne pouvaient pas être ressemées. Un technicien, Norbert, m’a accompagnée dans ma démarche et m’a recommandée un traitement phyto pour prévenir du piétin échaudage. Je produis aujourd’hui 40% de mes semences à la ferme, ce qui me fait faire une belle économie sur l’achat des semences certifiées. »

 

logo staff texte

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d’information !

 

Propulsé par WordPress.com.
%d blogueurs aiment cette page :